Non classé

Crète Bons plans à La Canée

Vue sur les facades colorées du port

La Presse, 10 septembre 2018

On ne peut qu’être séduit par la deuxième ville de la plus grande des îles grecques. Cité prolifique à l’époque minoenne, occupée par les Byzantins, Vénitiens et Ottomans avant d’être rattachée à la Grèce en 1913, La Canée (Chaniá en crétois) arbore dans tous ses recoins les traces de son passé. Des quais de son port vénitien, à ses ruelles piétonnes aux balcons fleuris, en passant par ses nombreux kafenío d’où émanent les effluves de café mélangées à celles du thym et de l’origan qui embaument la région, l’ancienne capitale de l’île des Dieux stimulent tous les sens.

3. Le phare égyptien au bout de la jetée du port de Chaniá DSCN96922. La courbe harmonieuse et les façades colorées du port de Chaniá DSCN9681Pour admirer ses façades colorées : le port vénitien On la découvre en commençant par déambuler de la forteresse de Firkas qui surplombe le port jusqu’à l’ancien Arsenal vénitien. On croise au passage une enfilade de terrasses, la mosquée turque des Janissaires et le joli port de plaisance et ses hangars où l’on construisaient les galères vénitiennes. À l’extrémité du quai, Les docks de Néori Moro, transformés en musée d’architecture maritime traditionnelle abrite le Minoa la réplique d’un navire minoen (1500 av. J-C) de 18m de long. De là, on marche jusqu’au phare érigé par les Égyptiens, au bout de la jetée. C’est le meilleur endroit pour avoir une vue d’ensemble sur les bâtiments aux teintes de rose, ocre, rouge, bleu, avec en toile de fond les cimes des Montagnes Blanches (Lekfa Ori)! 8. Le Minoa dans le centre d’architecture traditionnelle1. Les façades à l'architecture véniteinne du port de Chania DSCN9673Pour goûter aux spécialités crétoises : la Tavern Strata 

9. La jolie terrasse de la Tavern StrataUne originalité de Chaniá est d’avoir des restaurants dans des ruines. Dans une ruelle pittoresque derrière le port, la terrasse de cette taverne familiale est bordée par les vestiges du mur des fortifications de la ville, construit au 7e siècle par les byzantins puis modifié par les vénitiens au 16e. Oubliez, ici, la salade grecque version féta. En Crète, elle est garnie de savoureux mizythra au lait de chèvre. On dégustera aussi les mezze et autres spécialités de l’île, comme les dakos, biscottes d’orge trempées dans l’huile d’olive et garnies de tomates et d’origan, des escargots, l’agneau Kleftiko, cuit lentement en papillote ou farci au gravièra (sorte de gruyère). Et on fini le repas par un verre de tsikoudia, le raki crétois! Yamas! (santé)   54 Portou, Old Venetian Harbor

Pour s’imprégner d’odeurs et vivre au rythme de la ville : le Marché couvert Le marchè couvert vu de l'extérieur 10. Le marché couvert Habitants et touristes s’y pressent pour faire le plein de provisions aux étals de viandes, poissons, fromages, herbes ou épices. Dans ce paradis pour épicuriens érigé en 1913 sur le modèle du marché de Marseille, les mille senteurs de la Crète nous ensorcèlent. En vrac ou en sachet, on se procure origan, thym, sauge, basilic, menthe, dictame crétois (thé des montagnes) omniprésents dans la région. On n’oublie pas le miel au thym et surtout « l’or vert », l’huile d’olive extra-vierge réputée dans le monde entier et qui serait à la base du fameux « régime crétois ». On dit d’ailleurs des crétois qu’ils sont les plus grands consommateurs au monde et plus de 35 millions d’oliviers sont cultivés sur l’île!

Pour toucher à ce qu’il se fait de plus beau : faire du shopping 

Du à sa position stratégique dans la Méditerranée, Chaniá a souvent été, au fil des siècles, une importante métropole commerciale. Certaines ruelles évoquent encore les souks d’Orient, comme Skridlof, la rue du cuir et ses échoppes débordant d’accessoires, de stivania, longues bottes crétoises traditionnelles et de sandales. On en dénichera ici de très jolies mais pour un style dernier cri, on arpente les rues commerçantes environnantes. Elles foisonnent de boutiques originales comme Sugah Fullah, qui ravie les fashionistas, d’enseignes de créateurs comme celle de Georgina Skalidi ou celles d’artisans de poterie traditionnelle. Un souvenir typique? Un couteau crétois! Arme d’honneur et symbole de bravoure, sa fabrication, d’abord par les turcs puis par les crétois est un art. Dans la rue Sifakas, on trouve de nombreux artisans qui le fabriquent traditionnellement à la main.

Pour entendre le bruit des vagues sur une plage de rêve 13. La longue plage de Falassarna aur laquelle on peut louer une chaise pour 4 euros la journée Baignée au nord par la mer Egée et au sud par la mer de Libye, la côte ouest de l’île est entourée de plages magnifiques dont Elafonissi, Falassarna et le lagon de Balos, avec ses airs de lagon polynésien sur la presqu’île de Gramvoussa. Il y vente toujours un peu en été grâce au Meltem, le vent dominant sur la côte. Ce qui permet de supporter la chaleur estivale! Les sportifs iront écouter le silence minéral des célèbres gorges du Parc National de Samaria dont l’entrée se trouve à 36km au sud-ouest depuis Chaniá. Quant aux amateurs d’histoire, ils choisiront celui des monastères de la péninsule d’Akrotiri dont celui d’Agia Triada qui abrite des icônes des 15e et 17e siècles. Seul le son des cloches des chèvres pâturant dans les collines viendra perturber le silence des lieux entourés de cyprès et d’oliviers.

Pour tout connaître de son passé minoen : le Musée archéologique 14. Le Musée archéologiqueLa ville de Chaniá est construite sur les ruines de la cité minoenne (du nom du roi mythologique Minos de Knossos) de Kydonia habitée depuis l’ère néolithique et citée par Homère comme étant une cité-état importante de la Grèce classique. Le Musée, une ancienne basilique datant du XIVe siècle abrite des collections qui proviennent de fouilles effectuées dans les environs et datant du néolithique à la période minoenne, dorienne ou romaine. Entre mosaïques romaines, terres cuites, sarcophages minoens s’y trouve aussi deux bustes en marbre de l’empereur Hadrien et dans la superbe cours intérieure, une fontaine ottomane. Et le lieu est de toute beauté.

5. Le phare égyptien au bout de la jetée 7. Le phare vu depuis la forteresse Firkas 4. Le port de plaisance et les Docks Neori derrière IMG_2802 DSCN9800 DSCN9795 DSCN9693 15. Une partie du mur d'enceinte bysantin de la ville 12.Herbes en sachet au Marché couvert 11. Étal de fromages au marché couvert Balcon fleuri Chania DSCN9648 IMG_2728 IMG_2747 DSCN9696 IMG_E2710 La forteresse de Firkas Vue sur les facades colorées du port

 

Chalidon, 28

IMG_1472
Billets Europe Voyage

Crète Spectaculaire île des Dieux

Journal de Montréal, 28 juillet 2018  Qu’elle est différente des Cyclades, avec ses massifs et ses gorges spectaculaires, ses criques aux plages paradisiaques et ses falaises plongeant dans la mer. Avec ce profil unique, la plus grande des îles…

maroc
Afrique Billets Voyage

Maroc: Un trek au Sahara

Reportage à lire dans la revue Géo Plein Air novembre-décembre 2017 Marcher le long de l’Oued Drâa sur la trace des caravanes transsahariennes d’autrefois entre reg, palmeraies et vagues de sables à l’infini, c’est traverser un horizon à 360°. Partons…

cover
Afrique Voyage

Maroc: En babouches et paillettes à Marrakech

Juillet-août 2017 dans la revue Flèche des Laurentides Article en pdf Le magazine  Entre les souks grouillants et colorés de la médina et les larges avenues de Guéliz, la ville ocre balance entre tradition et modernité et séduit toujours.…

une2
Afrique Billets Voyage

Maroc: Partons les dunes sont belles!

Une partie de ces premières impressions ont été publié dans la revue Flèche Pour voir l’article Le 2e et 3e jours, on a atteint les dunes: des espaces infinis, des vagues de sables à perdre de vue,un horizon à 360°. On…

aerial-vue-of-miami
Amérique du Nord Voyage

Escale à Miami

Avant ou après une croisière au départ de Miami, on en profite pour découvrir une nouvelle facette de la Magic City! Vers le pdf pour la version courte dans FLÈCHE, février 2017 Version longue dans jaimonvoyage.ca en février 2017 (lien…

Steve King rolls past the Custom House Museum with his pedal-and-belt-driven creation “Time Chaser.”  Following in pioneering folk artist Stanley Papio’s footsteps, King used recycled materials combining wood, metal, bike parts, and “bits and bobs” to make his award-winning gear-and-cogs-inspired design, one of more than thirty kinetic creations that participated in the rolling cavalcade held in honor of the late welder-turned artist. The zany spectacle of creative whimsy and kinetic savvy was supported in part by a prestigious grant awarded to the Society by the Knight Arts Challenge People's Choice Award, a competition that rewards the best and most innovative ideas for the arts. A permanent exhibit celebrating Papio’s work is now open at Fort East Martello Museum in Key West, and preparations are already underway for next year’s kinetic festivities.  Visit KWAHS.ORG for more information.
Amérique du Nord Billets Voyage

Un week-end artsy à Key West

Ce n’est pas pour rien que des écrivains de renom ont jeté l’encre sur l’île la plus au sud des États-Unis. On tombe instantanément sous le charme de sa bohème et son esprit artistique! Flèche juillet-août 2016 Key West,…