À la une Amérique du Sud et centrale Art de vivre Voyage

|Saveurs| Virée gourmande à la Havane

DSCN3482 - copie

Flèche, chronique février 2019. Avec ses façades délavées par le temps et le soleil, ses contrastes de couleurs et d’époques qui côtoient les vieilles voitures américaines, la capitale cubaine séduit. Mais je ne pensais m’y régaler autant!IMG_E6297IMG_6301DSCN2969DSCN3160

Mes deux jours à la Havane ont été un vrai marathon, d’abord, dans le coeur historique, la Habana Vieja, pour admirer les classiques : le Capitole, la Cathédral de San Cristóbal, la Plaza de Armas, la Calle Obispo, la Plaza Vieja, du haut de la Camera Obscura. La ville qui fête ses 500 ans en novembre 2019 a restauré plusieurs de ses bâtiments coloniaux et de l’Art Déco et des commerces de tout acabit ont éclos.colonial de la HavaneEn s’enfonçant dans les rues on découvre des bijoux, comme la parfumerie Habana 1791 et ses créations olfactives de la période coloniale, la Experimental Gallery et la boutique Clandestina où l’on se procure des sérigraphies et une panoplie de créations d’artistes cubains contemporains. L’art vibre de partout. IMG_E6576IMG_E6588IMG_E6590IMG_E6595IMG_6382IMG_6392IMG_6414En poussant un peu plus loin vers El Centro Habana, quartier central et populeux, on visite El Callejón de Hamel, une galerie d’art à ciel ouvert et on fait un crochet sur le célèbre Malecón. Tout ça creuse l’appétit! Mes bonnes adresses :

 La pieuvre la plus tendre que j’ai mangé 3. Une pieuvre braisée exquise accompagnée de congri au restaurant Lamparilla 361 5. La facade du restaurant Lamparilla 361 tapas-cervezas7. La déco années 50 du resturant Lamparilla 361Lamparilla Tapas y Cervezas 361. J’ai découverte ce petit resto par hasard sur le coup de midi. C’est sa déco, un mélange hétéroclite et vintage et sa terrasse donnant sur la rue et son va-et-vient qui m’ont attiré. J’y ai dégusté une pieuvre grillée avec du congri, l’accompagnement typique composé de riz et de fèves noires.

Un repère bien branché

IMG_E6940IMG_E6970El Del Frente. Le Mojito concocté par le barman Marcelo était exquis. L’endroit est reconnu pour ses cocktails. Il faut dire que la Havane est la Mecque du Mojiti, du Daïquiri, du Cuba Libre et du cocktail tout court! Terrasse sur le toit, ambiance festive, délicieux ceviches, plats de poissons et portions généreuses : tout y est pour passer une merveilleuses soirée.

Un paladar de présidents

DSCN3443Paladar San Cristobal. Ce paladar, où s’est attablé Barack Obama – et 18 présidents m’a t’on précisé – est également la résidence du chef. Les paladars sont des restaurants privés tenus par des familles dans leur maison, qui autrefois cachés sont aujourd’hui autorisés. Les tables sont réparties dans plusieurs salles intimes où bibelots, œuvres d’art, artéfacts tapissent chaque recoin. On s’y régale de succulents fruits de mer et en entrée du mezedes de la casa, un plateau de tapas, ceviches, fromages et jambon espagnol.IMG_8045 Cristobal San Cristobal DSCN3454

Un décor de film

 IMG_7498La Guerida. Avec ses allures de vieux palais baroque délabré, on pénètre dans ce lieu en grimpant au 3e étage par un escalier en marbre et fer forgé, des murs et des colonnes à la peinture écaillée. C’est à la fois curieux, intriguant et magique, une ambiance digne des décors des films de Win Wenders. Une fois là-haut, dans des salles savamment décorées, le menu propose des plats aux influences cubaines au goût du jour. Vous pouvez aussi seulement y siroter un apéro sur la superbe terrasse avec vue sur les toits de la ville et manger au restaurant La Concordia juste en face qui a une terrasse et un menu tout aussi alléchants

. DSCN3416 DSCN3418 IMG_E7551 IMG_E7648

Un must : finir la à La Fábrica de Arte Cubano, un lieu immense et inusité où l’on peut prendre un verre, voir des expositions, assister à des concerts, des projections et danser jusqu’à tard dans la nuit. Ça se passe du jeudi au dimanche de 20h à 3h du matin!

Carnet d’adresses :

– Pour les restos il faut réserver à l’avance! –

Lamparilla Tapas & Cervezas Lamparilla 361 angle Aguacate (voir aussi leur page facebook)

Paladar San Cristobal www.paladarsancristobal.com

La Guerida www.laguarida.com

La Concordia www.laconcordiahabana.com

Fábrica de Arte Cubano (FAC) www.fac.cu

Boutique Clandestina www.clandestinacuba.com

 Extras :

Comme Paladar il y a aussi le Dona Eutimia #60-C ruelle del Chorro, dont on dit beaucoup de bien. Situé dans une petite ruelle tout près de la place de la Cathédrale.

Prendre un verre :

Après un souper au El del Frente un saut au bar El Floridita : Calle Obispo n°557 à l’angle de Monserrate. Fréquenté dans les années 1930 et 1940 par une pléiade d’artistes dont Ernest Hemingway qui y passait ses soirées, sirotant tranquillement le daïquiri maison. On dit que c’est là qu’il a été inventé. Lieu très achalandé et touristique mais si il n’y a pas de file ça vaut la peine. Spécialité de l’endroit le « Daïquiri, Double Papa » en hommage à Hemingway.

Bar Roma, Aguacate #162 « On peut passer dix fois devant sans le remarquer. On accède au Roma par un monte-charge et, l’espace d’un instant, on se croirait dans un de ces lieux underground des années 1990 que l’on trouvait à Soho, à New York. L’éclosion de ce bar est typique de ce qui se fait en ce moment à La Havane » (Paris Match)

L’hôtel Florida : Parait que la terrasse est super

L’Hôtel National dans le Vedado, (pour un verre et il y a aussi le soir des spectacles. Le Vedado est un quartier plus éloigné proche du Maleçon. Beaucoup d’adresses de restos et de boutiques trendy.

Jolis cafés:

El Dandy pour manger ou pour prendre un café dans une ambiance vraiment agréable.

Café O’Reilly, 304, rue O’Reilly

Café El Chanchullero

Il y a Le HabanaBusTour qui permet de visiter la capitale en bus. 5 cuc illimité pour une journée.

Conseil: Se munir d’une carte de la Vieille Havane pour s’y retrouver. 

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire