Art de vivre

15 trucs et astuces pour stimuler sa créativité

img_3251

« L’homme crée comme il respire », disait André Malraux. Pourtant, on pense souvent que la créativité est réservée aux artistes! Mais on peut tous la cultiver au quotidien et faire de sa vie une œuvre d’art à travers son travail, ses loisirs, ses relations. Être créatif, c’est être présent à soi et manifester son potentiel; c’est célébrer la vie et en réinventer chaque instant. C’est être en vie quoi! Mais comme un muscle, la créativité nécessite une gymnastique régulière.

Bel Âge novembre 2015

Vers le pdf

Vers le lien dans le magazine web

Mais c’est quoi la créativité? On pourrait dire que c’est l’art de rebondir dans des situations inattendues, de transformer son quotidien en un feu d’artifices, oser réaliser un vieux rêve, avoir l’audace de prendre une nouvelle orientation. C’est, selon Julia Cameron, papesse américaine en la matière et auteur du bestseller « Libérez votre créativité », cette « force énergisante », qui, une fois bien éveillée et canalisée, fait émerger nos richesses intérieures et nous permet de les exploiter. Quand cette source est bloquée, par l’habitude, le manque de temps, l’oubli de soi, le doute, le moi rationnel, c’est carrément le goût de la vie en nous qui s’émousse. Il s’agit alors de « brasser la cage » pour la faire rejaillir et se manifester dans toutes les sphères de notre vie. Reprendre contact avec sa créativité, c’est redonner du sens à sa vie. Voici quelques trucs puisés ici et là pour réveiller l’artiste qui dort en vous !

  1. Marchez : un puissant déclencheur!

Il suffit d’une trentaine de minutes et d’une bonne paire de chaussures pour se vider la tête et se remplir le cœur. Les bouddhistes pratiquent la marche consciente, une méditation axée sur la respiration qui libère tensions et inquiétudes. Cette pratique apporte un bien-être physique et mental immédiat et nous ouvre à notre nature authentique. Une marche hebdomadaire en solitaire apaise l’esprit et créé un espace pour l’émergence d’idées nouvelles. Un plus? Marcher en pleine nature!

  1. L’écriture automatique et quotidienne

Passer à la moulinette les préoccupations inutiles, les pensées négatives et redondantes, tel est le but de l’écriture automatique. Julia Cameron en fait le pilier de sa méthode. Chaque matin au réveil, on écrit trois pages manuscrites de tout ce qui nous vient à l’esprit. Réflexions, émotions, pense-bêtes, liste d’épicerie : rien n’est trop insignifiant! Règles d’or : aucune censure, on ne saute pas une journée et on ne se relie pas. Le but est d’évacuer afin que rêves, espoirs et convictions refassent surface et s’étalent librement sur la page.

  1. Reconnectez avec des activités que vous aimez

Faites la liste de 20 activités favorites (lire de la poésie, vous baigner dans un lac, tricoter, aller au cinéma, danser, etc). Notez la dernière fois que vous les avez pratiqués. Cela fait des mois, des années? Il est temps de reprendre contact avec elles! Faites une autre liste de 10 choses que vous n’osez pas ou ne vous autorisez pas à faire. Le seul fait de les nommer pourrait faire tomber les barrières. Accrochez ces deux listes dans un endroit bien en vue.

  1. Prenez rendez-vous avec l’artiste en vous

Offrez-vous, une fois par semaine, une sortie stimulante et créative, un moment de découverte et d’émerveillement. Pensez : expédition, dégustation, divertissement! Qu’est-ce qui vous ferait plaisir? Voir une exposition, assister à un opéra, fouiner dans un marché aux puces, une épicerie d’aliments exotiques? Autre pilier de la méthode Cameron, le rendez-vous d’artiste enrichit l’imagination et recharge les batteries. Puisez dans vos listes d’activités favorites et notez le jour et l’heure à votre agenda.

  1. Faites un premier pas maintenant

Goethe disait : « Quoi que vous pensiez ou croyiez pouvoir faire, faites-le. L’action porte en elle la magie, la grâce et le pouvoir. » Arrêtez de rêver au comment du pourquoi. Notez 20 choses créatives que vous souhaitez entreprendre : faire un album photos de votre dernier voyage, essayer cette recette de fudge, commencer un jardin d’herbes, vous remettre à la couture, à la peinture. Choisissez-en une et commencez maintenant!

  1. Bousculez vos habitudes et ouvrez la porte à l’inconnu

Par leur aspect mécanique, les vieilles habitudes étouffent peu à peu l’imagination. Une des astuces pour redevenir créatif est d’en modifier une chaque semaine : prendre un autre trajet pour le travail, ouvrir un livre au lieu de regarder la télévision, etc. Poussez encore plus loin et sautez dans l’inconnu : visitez une mosquée, goûtez à un fruit exotique. Vivez de nouvelles expériences! Plus nous vieillissons, plus nous perdons notre soif de nouveautés.

  1. Tenez un journal créatif

Combinant écriture, dessin et collage, le journal créatif permet d’explorer notre monde intérieur et de tisser un lien avec notre inconscient. Cette méthode, fondée entre autres par Anne-Marie Jobin (voir références) rassemble une foule d’exercices visant à mieux vous connaître : dessiner, créer un mandala ou un collage, écrire une lettre, un conte, etc. C’est une façon de tenir un journal intime tout en éveillant son processus créateur. Mais ce n’est pas le même cahier que pour les pages du matin. Ce sont deux outils différents.

  1. Dessinez, gribouillez

Des recherches ont montré que le gribouillage aiderait la concentration et boosterait la créativité. « Le dessin, pour Manon Lavoie, coach en créativité pour M comme Muses, est l’outil le plus simple pour diminuer son stress et reprendre son pouvoir personnel en mains. » Prenez le temps de vous asseoir, crayons de couleurs devant vous et allez-y! Mais dessinez quoi? Des lignes, des textures, des formes abstraites; laissez l’hémisphère créatif de votre cerveau s’exprimer. L’important est de vous connecter avec vos émotions. De quelles couleurs et de quelles formes sont-elles? « Nul besoin de « savoir dessiner » pour se faire du bien! »

  1. Créez un mandala

Le mot mandala désigne généralement un cercle et se traduit par « cercle sacré » en « sanskrit ». Le point central représenterait le soi. Dans les traditions tant occidentales qu’orientales, il est considéré comme un instrument de réflexion. En dessiner un permet d’entrer en contact avec sa nature profonde. On peut colorier un mandala prédessiné – à télécharger sur Internet – ou en créer un. Chose certaine, c’est une méditation active qui calme l’esprit tout en laissant libre cours à son intuition et à son imagination.

  1. Sondez vos rêves

Saviez-vous que la machine à coudre, la théorie de la relativité, la chanson Yesterday des Beatles et certains tableaux de Dali sont nés dans un rêve ? Pour que vos rêves deviennent source d’inspiration, il suffit de vous exercer à vous en souvenir et de les noter. Au moment de l’endormissement, réfléchissez à une question, un projet qui vous préoccupe et restez concentré dessus. Au réveil, notez votre rêve et les émotions s’y rattachant, même s’ils semblent n’avoir aucun rapport avec votre question. Portez attention au sentiment final et à toute idée nouvelle qui surgit. Votre rêve pourrait vous apporter un message insoupçonné!

  1. Visualisez

Rêvasser stimulerait la créativité. Pourquoi ne pas diriger ces images mentales pour la réalisation de vos désirs avec la visualisation créatrice? Voici un exercice : détendez-vous dans une position confortable. Pensez à quelque chose, un évènement qui vous ferait plaisir ou un aspect de votre vie que vous souhaiteriez améliorer. Imaginez sa réalisation dans ses moindres détails et ressentez la joie que cela vous procure. Lorsqu’un désir est visualisé, il s’inscrirait dans l’inconscient, ce qui faciliterait le chemin vers sa concrétisation!

  1. Illustrez vos désirs par des « cartes aux trésors »

Cette technique de Shakti Gawain (références) est la représentation physique et concrète de ce que vous désirez sous la forme d’un collage. Comment ça marche?

  • Entourez-vous d’une pile de revues, ciseaux, colle et d’un grand carton.
  • Pensez à un objectif qui vous tient à cœur.
  • Feuilletez rapidement les revues et découpez mots et images illustrant votre objectif. Laissez l’intuition vous mener et ne réfléchissez pas trop.
  • Collez les morceaux qui vous parlent le plus sur le carton et ajoutez-y de la couleur.
  • Cette « carte au trésor » apporte souvent un message très réaliste et est une étape puissante vers l’accomplissement de votre désir. Regardez-la le plus souvent possible!
  1. Inventez des haïkus!

Des quoi? Le haïku est un poème bref d’origine japonaise décrivant l’évanescence des choses. En trois lignes et moins de 17 syllabes, il capte une seule image ou émotion et fait référence à un élément naturel. En composer un est une invitation à un voyage sensoriel. Concentrez-vous et soyez attentif à ce que vous voyez, à l’odeur qui flotte dans l’air, une sensation sur votre peau, une saveur dans votre bouche. Bâtissez de petites phrases qui capturent ce moment et ne gardez que l’essentiel. Une belle façon de stimuler votre langage poétique! Vous pouvez aussi utiliser des mots découpés dans des magazines.

Exemple d’un haïku célèbre du maître Bashō :

Dans la vieille mare,

une grenouille saute,

le bruit de l’eau.

  1. « Brainstormez» en bonne compagnie

Les séances de brainstorming stimulent l’imagination et ont pour but de générer de nouvelles idées. Regroupez 4 amis(es) vous encourageant dans votre démarche de reconquérir votre créativité. Faites des tours de table en lançant des questions comme : Quelle est votre désir le plus fou, une chose que vous aimeriez faire et n’avez jamais osé dire à personne, que vous aimeriez accomplir d’ici vos 50-60-80 ou 100 ans? Exprimez vous à tour de rôle. Ce remue-méninges ne peut que provoquer l’inspiration!

  1. Observez-vous

Certains des plus grands créateurs ont noté les moments où affluent leurs meilleures idées : en méditant, en nageant, sous la douche, en conduisant, en regardant par la fenêtre. Et vous, avez-vous noté quelles conditions vous rendent plus créatifs? Quand vous les aurez identifié, intégrez-les à vos activités quotidiennes le plus souvent possible. Et n’oubliez pas : la créativité est le fruit d’un travail ardu qui exige du temps, de la discipline et de la persévérance. Il faut donc s’entraîner!

 

Références :

 

Les livres de Julia Cameron (la plupart ont été réédités dans des versions améliorées ou en format poche) :

Libérez votre créativité, Éditions Dangle, 1995.

La veine d’or : exploitez votre richesse intérieure, Éditions Dangle, 1999.

L’art pratique de la créativité : le pèlerinage de l’être intérieur, Éditions du Roseau, 2004.

La source de la créativité, l’art de la persévérance, Éditions Octave, 2010.

 

Les livres d’Anne-Marie Jobin (www.journalcreatif.com) :

 

Le nouveau journal créatif, Éditions Le Jour, 2010.

Exercices créatifs zen, Éditions Le Jour, 2012.

Créez la vie qui vous ressemble, Éditions Le Jour, 2013.

 

Le site de Manon Lavoie : www.mcommemuses.com

 

Shakti Gawain, Techniques de visualisation créatrice, Collection J’ai lu, 2003.

 

Nicole Gratton, L’art de rêver, Éditions Le Dauphin Blanc (4e édition revue et augmentée) 2013 (www.artderever.com).

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire